like

pridecoffeeandprejudice:

amours-imparfaits:

La nuit de - Pierre Niney .

Nineeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeette !

like
rusticmeetsvintage:

making fresh pasta by -carey nershi- #flickstackr
Flickr: http://flic.kr/p/e4sHvp
like
yaprakkyd:

DSCF0297a on Flickr.
following her shadow…
like
gthegentleman:

Lawrence
like
like
like
like
eccellenze-italiane:

Apollo by MichelAngelo▲ on Flickr.
like
like
visitheworld:

On the edge, Dún Aonghasa / Ireland (by Éole).
like
congregated:

saint:

 

Vertical&Vintage Blog
like
like
birdasaurus:

Kinfolk
like
formule140:

En démocratie il est ridicule de se plaindre de la classe politique. Si les hommes ou femmes politiques ne te conviennent pas, présente-toi au peuple. Tu as tous les moyens de le faire, surtout depuis l’avènement d’internet car tu peux commencer ta campagne, présenter tes idées, ton programme sans même attendre une échéance électorale. Tu verras bien si ce que tu dis emporte l’adhésion.

Ajout: je constate que ce billet suscite des commentaires contrastés. Comme toute formule, elle est contestable mais elle a aussi sa part de vérité. J’ai fait il y a pas mal de temps un billet sur la question de la vérité des formules… je vais de ce pas le republier, cela donnera comme une réponse à vos remarques. Bises à toutes et à tous.
Ajout bis: j’observe par ailleurs qu’une époque tourmentée comme la seconde guerre mondiale a suscité une floraison de personnalités politiques exceptionnelles (de Gaulle, Churchill, Adenauer). Mon hypothèse est que nous sommes anesthésiés, ramollis, endormis et que nous suscitons une offre politique en adéquation avec notre état. Autrement dit: les politiques sont ce que nous sommes.